40 Exceptionnel Garde Corps Contemporain

Garde-corps avec grand vitrage transparent ou opaque - Garde Corps Contemporain | Garde Corps Contemporain
Garde-corps avec grand vitrage transparent ou opaque – Garde Corps Contemporain | Garde Corps Contemporain

Ticket : Bonjour M. l’Ambassadeur. Pourriez-vous vous présenter aux lecteurs de Ticket Magazine?

Jean Luc Virchaux : Oui. Je suis Jean Luc Virchaux, Ambassadeur en partance après avoir passé 4 ans en Haiti. Je viens du monde de la coopération. Je suis agro-économiste de formation. Cela fait plus de 3 ans que je travaille dans le monde du développement. J’ai été chef d’agence de développement en Afrique essentiellement. J’ai aussi géré un certain nombre de dossiers politiques en devenant l’un des spécialistes sur le mouvement fondamentaliste musulman, particulièrement en Afrique de l’Ouest. Du fait que j’ai travaillé dans ces pays, je suis confronté à cette dynamique djihadiste. Il fallait mieux les connaitre pour mieux voir comment il y avait une possibilité de sortir d’une logique suicidaire afin de prioriser celle du dialogue et de l’intégration.

Au Bénin, ma résidence était en face de l’Ambassade d’Haiti. Je ne sais pas si c’était un signe. Toujours est-il que c’était un appel en tout cas. Quand le poste d’Ambassadeur d’Haiti était mis au concours, j’ai postulé. Je me suis dit que ma carrière a été essentiellement en Afrique et qu’il fallait que je passe de l’autre côté. Il y avait une dimension esthétique dans ma carrière, celle de me rendre dans les Caraibes et surtout en Haiti.

Ticket : Pourquoi avez-vous choisi Haiti ? Pourquoi avez-vous postulé pour Haiti ?

JLV : Parce qu’il y a une fascination. J’ai habité, comme je vous l’ai dit, en face de l’ambassade d’Haiti. J’en connaissais le Chargé d’affaires. J’en connaissais l’équipe. J’ai même soutenu, à l’époque, Haiti pour la Francophonie plutôt que de financer des activités de la Suisse. C’est nous qui avons fait venir le programme que souhaitait réaliser Haiti pour la Francophonie au Bénin. Nous avons soutenu la venue de Gary Victor, de la Mambo Rachel Beauvoir etc. On a organisé une cérémonie vodou avec un houngan béninois.

J’ai toujours été intéressé par Haiti. La difficulté pour Haiti de rentrer dans le processus de développement m’a toujours intéressé, étant un homme du développement. Il y avait une sorte de challenge derrière.

Ticket : En écoutant votre parcours, on se rend compte que vous aviez travaillé en terrain difficile. Est-ce que ce parcours a joué en votre faveur dans l’analyse des dossiers des prétendants au poste d’ambassadeur de la Suisse en Haiti ?

JLV : Oui, certainement cela a joué un rôle. Ensuite, j’ai une réputation d’homme de terrain, d’homme actif qui arrive à concrétiser un certain nombre de chose.

Et puis, Haïti a une image symbolique dans notre monde moderne. C’est un pays qui a fait une révolution fondamentale, probablement l’une des seules. Une révolution humaine. Celle de transformer des esclaves en individu, en êtres humains. Je pense que c’est quelque chose qui est extrêmement fort et qui a aussi modifié la face du monde et qui continue à la modifier.

Ticket : Tout à l’heure vous aviez dit qu’en optant pour Haïti, vous aviez souhaité apporter une dimension esthétique dans votre carrière. Après ces 4 années, l’objectif a été atteint ?

JLV : Rires. C’était une plaisanterie. Vous m’avez bien compris. Bon, je repars en ayant à l’idée qu’on a énormément travaillé. En 4 ans, on a fait beaucoup de choses au niveau du programme de coopération, au niveau de la concertation de l’aide. Au niveau politique, on n’a pas beaucoup de dossiers, donc je me suis essentiellement concentré sur le développement. J’ai arpenté tout le pays. Je pense que je me suis rendu à peu près partout. Et ce, dès la première année. C’est important pour un ambassadeur de développement de connaitre le pays, d’aller à la rencontre des gens. J’ai fait les 10 départements. Je connais le pays en profondeur.

Ticket : Pourriez-vous nous parler de votre vie privé ?

JLV : Oui. Je suis marié avec Sylvana Moï Virchaux qui est aussi connue en Haiti. Elle dirige Laboratorio Arts Contemporains. Elle est la principale instigatrice de la venue du roi du Vodou béninois en Haiti il y a 2 ans. C’est elle qui a fait venir l’écrivain Wole Soyinka il y a 6 mois. Elle fait un travail de médiatrice socio-culturel. Elle a fait des expositions entre autres avec Pascal Monin. Elle va continuer à rester active en Haiti. Elle m’a rejoint ici après 2 ans. Nous avons 4 enfants dont 1 garçon et 3 filles. Ma dernière fille m’a rejoint ici en 2016. Elle était au Lycée français pendant 2 ans. Elle parle le créole. Elle s’est très bien intégrée.

Ticket : On imagine qu’elle était enchantée à l’idée de venir rejoindre son papa ici…

Réalisations NOVASteel -Garde-corps et clôtures métal - Garde Corps Contemporain | Garde Corps Contemporain
Réalisations NOVASteel -Garde-corps et clôtures métal – Garde Corps Contemporain | Garde Corps Contemporain

JLV : Oui ! C’est elle qui l’a voulu. Quand j’ai fait le choix d’Haiti et que j’ai été nommé, ma famille n’était pas forcément très enthousiaste. Haïti paraissait trop loin. Je pense qu’ils n’avaient aucune référence sur ce que pouvaient être les caraïbes et Haïti en particulier. Ou encore, ils avaient une image d’Haïti qui n’était pas positive et qui était liée au tremblement de terre, aux ouragans, etc. En même temps, ils étaient des adultes. Ce n’était pas forcément évident qu’ils viennent avec moi. Ensuite, il y a eu l’enthousiasme. Ils se précipitaient pour passer leurs vacances ici en Haiti, pour qu’on parte ensemble à Jacmel, à Port-Salut, à Port-à-Piment, à Mole St-Nicolas, etc.

Je suis un étranger du dedans. Le 12 juillet, ma fille a épousé un haïtien ici à la résidence. Je suis lié à Haiti d’une manière ou d’une autre. Je suis fier de cette liaison.

Partout où je suis allé, on me traite d’ambassadeur atypique. Je ne sais pas trop ce que cela veut dire. C’est vrai que je conduis ma voiture. Je n’ai pas de garde du corps. Je fréquente les lieux publics. Je marche à pied à Pétion-Ville. À la place St-Pierre, je connais tout le monde. Même les petits bandits m’appellent « Ambassadeur Jean Luc ». Ils me connaissent. C’est une manière d’assurer une forme de sécurité. J’avoue que cela peut être dangereux, mais en même temps je n’ai pas peur.

Ticket : Si on vous demande qu’est-ce qui vous a le plus marqué ici. Vous répondriez quoi ? Notre cuisine ? Notre musique ? Nos plages ? Notre climat ?

JLV : Tout. C’est ce tout là. Cette synthèse. Les plages, les mornes, la cuisine, le vodou, et surtout les gens. Pour moi, Haiti c’est comme une tragédie grecque.

Ticket : Comment vous l’expliquez ?

JLV : Je l’explique par rapport au fait qu’il y a eu toute cette histoire. C’est une histoire tragique, parce que le combat n’a pas été facile considérant qu’Haiti n’était pas reconnue. Il y a eu les années de blocus au 19e siècle. Il a fallu qu’Haiti se batte ardemment pour pouvoir être reconnu. À un moment donné, c’était impensable que des noirs puissent être autonomes et indépendants. C’est pourquoi j’ai souligné que c’est probablement l’une des plus grandes révolutions humaines de notre ère.

Pour revenir, j’ai apprécié l’accueil des gens. Ils ont une forme de complicité, de liens qui se tissent. Ce qui n’est pas facile. Le rapport à l’autre, le rapport au blanc, dans le sens étranger, n’est pas facile. Mais, ce lien est intéressant, parce que cela nous permet de s’altérer au contact de l’autre. Je crois que cela est fascinant. Ce qui m’a plus ici, c’était d’avoir pu construire une équipe, construire un programme. Dans les programmes de coopérations que nous avons construits, ce sont essentiellement des haïtiens qui ont acté, qui ont pensé leur développement. C’est ce qui m’a fasciné. Il y a une dimension affective et émotionnelle dans la tragédie. Ce qu’il y a de fort dans la tragédie, c’est que l’on sort vivant. Je trouve qu’en Haïti, avec toutes les difficultés, on s’en sort vivant. Même les paysages sont tragiques ici. Quand vous êtes au pic de la Selle et que vous plongez sur Port-au-Prince ou de l’autre coté sur la zone de Belle-Anse, il y a une force dans ces montagnes qui est incroyable. Et partout où l’on va, on va trouver des gens, même à 2500 mètres d’altitude. C’est ça qui donne ce goût. Il faut dire aussi que c’est un pays qui est difficile à comprendre. Il y a une complexité haïtienne parce que la société est assez cloisonnée. Il y a le pays en dehors. Il y a les clans d’hommes d’affaires, de politiques, avec une dimension polémique extrêmement forte. Il y a aussi une dimension conflictuelle qui est forte. C’est une synthèse de tout cela qui rend le pays attirant. Au final, j’ai arrêté d’essayer de comprendre Haïti.

Ticket : Pourquoi ?

JLV : Oui. J’en ai ma compréhension. Mais, lorsque je la confronte aux haïtiens, ils me disent « non, on t’a mal expliqué ». Ensuite, tu vois une autre personne, elle dit la même chose. Au bout d’un moment, on se dit ce qu’il faut faire c’est de vivre en Haïti. Je crois qu’en 4 ans, j’ai bien vécu en Haïti, à Port-au-Prince et partout dans le pays.

Ticket : Vous avez déjà pris part à un carnaval ? Une danse vodou ? Un bal de Compas ?

JLV : Oui tout ça !

Ticket : Racontez-nous pour le carnaval.

JLV : C’était fascinant. C’était en 2015 à Port-au-Prince. J’étais avec mon chauffeur et à pied. D’ailleurs, je n’ai pas d’agents de sécurité. On était au champ-de-mars avec la foule. J’avais vécu un moment extraordinaire, j’avais remarqué un stand du Ministère des Affaires étrangères où je me suis reposé pendant un moment parce que je ne m’étais pas encore bien habitué avec la foule. Mais je n’avais pas peur. Mes filles étaient sur des chars. Elles sont revenues avec de grands yeux comme ça ! Rires. Des gars se sont proposés pour être leurs gardes du corps.

garde-corps extérieurs - Garde Corps Contemporain | Garde Corps Contemporain
garde-corps extérieurs – Garde Corps Contemporain | Garde Corps Contemporain

Ticket : Un bal de compas direct ?

JLV : Un bal de compas c’est peut-être trop dire.

Ticket : Mais vous avez déjà dansé le compas quelque part ?

JLV : Oui ! Dans plusieurs soirées.

Ticket : C’est facile l’exercice ?

JLV : C’est facile. Ce n’est pas compliqué. Avec le compas, il y a des choses que je ne vais pas faire en tant qu’ambassadeur ! Rires. Vous voyez ce que je dire ? Voilà. Rires. Mais, j’ai dansé avec une professeure de compas. On a même fait une démonstration. J’aime danser.

Ticket : Une danse vaudou ?

JLV : Oui. J’ai eu des troupes de danseuses du vodou à la résidence. Je suis allé dans plusieurs « lakou ».

Ticket : Y’a-t-il un plat qui vous a fasciné en Haiti ?

JLV : Tous. Ce que j’aime chez vous, c’est le piment. Le piment bouc. Le piment cloche. Le pikliz. Ce qui me frappe, c’est que vous pouvez aller dans tous les restaurants ici et si vous demandez du piment on vous apportera du tabasco américain. Alors que le piment bouc est d’enfer ! Je n’arrive pas à comprendre. Je leur dit toujours « Servez- nous du piment haïtien ! ». La cuisine haïtienne, en tout cas, est très magnifique. J’aime les griots, les tassots etc. Je mange souvent créole.

Ticket : Vous avez découvert quoi d’autres en Haiti ?

JLV : Il y a plein de fruits que je ne connaissais pas avant d’arriver ici. Je ne connaissais pas les cerises. Je n’en avais jamais mangé auparavent. On a aussi des cerises en Suisse, mais, ce n’est pas du tout la même chose. Commencer la journée avec un verre de jus de cerises me donne de la paix et de l’énergie. Je ne connaissais pas non plus le grenadia. J’aime aussi le riz. Je suis moins amateur de pois.

Gardes corps pour améliorer sécurité et coup d’oeil | Garde Corps Contemporain

Ticket : Si vous deviez ramener des cadeaux d’Haiti à des amis en Suisse, ce serait quoi ?

JLV : Des fers tapés, des tableaux de l’art contemporain et de l’art naïf, des sculptures incroyables, des CD de Compas par exemple de Sweet-Micky, les chapeaux, des bouteilles de Prestige, de Barbancourt. Il y a plein de choses à apporter.

Ticket : Vous consommez de la bière Prestige ou du Rhum Barbancourt ?

JLV : Je bois et de la bière Prestige et du Rhum Barbancourt.

Ticket : Vous avez un groupe musical préféré ?

JLV : J’aime Boukman Eksperyans et RAM.

Ticket : Durant votre mandat, l’ambassade de Suisse a été très présente dans le milieu culturel. Pourquoi ?

JLV : C’est d’abord, un choix politique. Celui-ci s’est fait avant mon arrivée. Mes prédécesseurs ont monté un conseil pour s’occuper de la culture afin de s’engager dans ce secteur. Pourquoi ce secteur ? Parce qu’il en est l’un des rares qui apporte la fierté et qui donne une image positive à Haiti. Je crois qu’il faut qu’on travaille sur cette image positive. Il n’y aura pas de déplacement s’il n’y a pas un enracinement au niveau du terreau culturel. Et ce dernier, il faut le faire vivre. Il faut qu’il y ait une reconnaissance de l’incroyable palette d’artistes que vous avez eue et que vous avez encore. Il y a un travail de mémoire et de capitalisation qui est à faire là-dessus. Il faut soutenir la création et ses métiers. C’est pour cela que l’on s’est engagé. On a soutenu environ 75 initiatives culturelles dans le secteur littéraire, des arts plastiques, de la musique, du théâtre, du cinéma etc. On y est allé de manière très forte mais malheureusement, 75% des initiatives ont été financés seulement à Port-au-Prince. Et il faut qu’on arrête ce principe.

Ticket : Au bout de 4 ans, pourriez-vous faire un diagnostic du secteur culturel ?

JLV : C’est très vivant. C’est certainement très frustrant. Il n’y a pas de véritables politiques culturelles. Oui, il y en a pour l’ISPAN, pour les monuments, pour les carnavals…Mais c’est cloisonné. Ce que fait le Ministère de la Culture est cloisonné, de même que ce que font les autres institutions. On a des institutions incroyables dans ce milieu, la Fokal et l’Institut français par exemple. Ce sont des scènes de valorisation de la culture. Il y en a d’autres. Et c’est ce qu’on doit soutenir.

Ticket : Vous avez un dernier mot ?

JLV : Oui. C’est de vous remercier. C’était lourd. Rires. Mais, cela m’a permis de dire des choses positives.

Ticket : Merci beaucoup Monsieur l’Ambassadeur.

JLV : Je vous en prie.

Les Ateliers Brice Bayer – Ferronnerie d’art – garde corps en acier .. | Garde Corps Contemporain

Garde Corps Contemporain

Garde Corps, Rambardes d’escaliers, Ballustrades, Métal, Design .. | Garde Corps Contemporain
Le garde corps en quelques idées uniques pour un intérieur moderne - Garde Corps Contemporain | Garde Corps Contemporain
Le garde corps en quelques idées uniques pour un intérieur moderne – Garde Corps Contemporain | Garde Corps Contemporain
Garde corps contemporain - Garde Corps Contemporain | Garde Corps Contemporain
Garde corps contemporain – Garde Corps Contemporain | Garde Corps Contemporain
escalier contemporain lorient morbihan claustra rambarde rampe main .. | Garde Corps Contemporain
escalier contemporain lorient morbihan claustra rambarde rampe main .. | Garde Corps Contemporain
Garde-corps | Girard  - Garde Corps Contemporain | Garde Corps Contemporain
Garde-corps | Girard – Garde Corps Contemporain | Garde Corps Contemporain
Garde-corps fer forgé CONTEMPORAIN - Garde-corps Aubagne Martigues .. | Garde Corps Contemporain
Garde-corps fer forgé CONTEMPORAIN – Garde-corps Aubagne Martigues .. | Garde Corps Contemporain
Réalisation d’un garde-corps contemporain – photo de CMTP – Garde .. | Garde Corps Contemporain
Garde-corps terrasse, balcon et escalier extérieur | Monsieur Store - Garde Corps Contemporain | Garde Corps Contemporain
Garde-corps terrasse, balcon et escalier extérieur | Monsieur Store – Garde Corps Contemporain | Garde Corps Contemporain
Garde-corps contemporain | Metal Concept – escalier, ferronnerie d .. | Garde Corps Contemporain
Garde-corps contemporain | Metal Concept – escalier, ferronnerie d .. | Garde Corps Contemporain
Créez votre garde-corps pour donner à votre intérieur ou extérieur .. | Garde Corps Contemporain
Créez votre garde-corps pour donner à votre intérieur ou extérieur .. | Garde Corps Contemporain
Garde-corps bois et inox intérieur à remplissage câbles inox et .. | Garde Corps Contemporain
Garde-corps bois et inox intérieur à remplissage câbles inox et .. | Garde Corps Contemporain
Garde-corps inox - Les gardes-corps - Echelles europénne 40 - Garde Corps Contemporain | Garde Corps Contemporain
Garde-corps inox – Les gardes-corps – Echelles europénne 40 – Garde Corps Contemporain | Garde Corps Contemporain
Garde Corps Terrasse Contemporain Metal Concept D – ets-serbia | Garde Corps Contemporain
Garde Corps Terrasse Contemporain Metal Concept D – ets-serbia | Garde Corps Contemporain
Garde corps contemporain - Garde Corps Contemporain | Garde Corps Contemporain
Garde corps contemporain – Garde Corps Contemporain | Garde Corps Contemporain
Garde-corps dans une maison contemporaine - Caumont - Garde Corps Contemporain | Garde Corps Contemporain
Garde-corps dans une maison contemporaine – Caumont – Garde Corps Contemporain | Garde Corps Contemporain
Le garde-corps, un allié esthétique et sécurité – Cocon – déco  - Garde Corps Contemporain | Garde Corps Contemporain
Le garde-corps, un allié esthétique et sécurité – Cocon – déco – Garde Corps Contemporain | Garde Corps Contemporain
Mignon Garde Corps Escalier Interieur Les Ateliers Brice Bayer .. | Garde Corps Contemporain
Mignon Garde Corps Escalier Interieur Les Ateliers Brice Bayer .. | Garde Corps Contemporain
escalier contemporain lorient morbihan claustra rambarde rampe main .. | Garde Corps Contemporain
escalier contemporain lorient morbihan claustra rambarde rampe main .. | Garde Corps Contemporain
Artois Equipement garde-corps balcon Nord Pas de Calais - Garde Corps Contemporain | Garde Corps Contemporain
Artois Equipement garde-corps balcon Nord Pas de Calais – Garde Corps Contemporain | Garde Corps Contemporain
RAMPES  - Garde Corps Contemporain | Garde Corps Contemporain
RAMPES – Garde Corps Contemporain | Garde Corps Contemporain
Garde Corps, Rambardes d’escaliers, Ballustrades, Métal, Design .. | Garde Corps Contemporain
Garde-corps "Florale" - Garde-corps / style design contemporain - Le .. | Garde Corps Contemporain
Garde-corps « Florale » – Garde-corps / style design contemporain – Le .. | Garde Corps Contemporain
garde-corps contemporain aluminium, garde-corps découpe laser - Garde Corps Contemporain | Garde Corps Contemporain
garde-corps contemporain aluminium, garde-corps découpe laser – Garde Corps Contemporain | Garde Corps Contemporain
Garde-corps fer forgé CONTEMPORAIN Aubagne Marseille Aix en Provence .. | Garde Corps Contemporain
Garde-corps fer forgé CONTEMPORAIN Aubagne Marseille Aix en Provence .. | Garde Corps Contemporain
Art et Traditions - de la conception à la réalisation de pieces de .. | Garde Corps Contemporain
Art et Traditions – de la conception à la réalisation de pieces de .. | Garde Corps Contemporain
Garde Corps / Rambarde / Balcon - Contemporain - Couloir - Toulouse .. | Garde Corps Contemporain
Garde Corps / Rambarde / Balcon – Contemporain – Couloir – Toulouse .. | Garde Corps Contemporain
Réalisations NOVASteel -Garde-corps et clôtures métal - Garde Corps Contemporain | Garde Corps Contemporain
Réalisations NOVASteel -Garde-corps et clôtures métal – Garde Corps Contemporain | Garde Corps Contemporain
FERRONNERIE VAR FERRONNERIE D’ART VAR 40 garde corps fer forgé .. | Garde Corps Contemporain
escalier contemporain lorient morbihan claustra rambarde rampe main .. | Garde Corps Contemporain
escalier contemporain lorient morbihan claustra rambarde rampe main .. | Garde Corps Contemporain
escalier contemporain lorient morbihan claustra rambarde rampe main .. | Garde Corps Contemporain
escalier contemporain lorient morbihan claustra rambarde rampe main .. | Garde Corps Contemporain
Garde corps acier design en kit 40 lisses et main courante 240,40 mm - Garde Corps Contemporain | Garde Corps Contemporain
Garde corps acier design en kit 40 lisses et main courante 240,40 mm – Garde Corps Contemporain | Garde Corps Contemporain
Garde-corps - Arts et Forges - Garde Corps Contemporain | Garde Corps Contemporain
Garde-corps – Arts et Forges – Garde Corps Contemporain | Garde Corps Contemporain
Garde-corps en acier Paris - Contemporain - Escalier - Paris - par .. | Garde Corps Contemporain
Garde-corps en acier Paris – Contemporain – Escalier – Paris – par .. | Garde Corps Contemporain
Un garde-corps contemporain - Garde Corps Contemporain | Garde Corps Contemporain
Un garde-corps contemporain – Garde Corps Contemporain | Garde Corps Contemporain
Le garde corps en quelques idées uniques pour un intérieur moderne - Garde Corps Contemporain | Garde Corps Contemporain
Le garde corps en quelques idées uniques pour un intérieur moderne – Garde Corps Contemporain | Garde Corps Contemporain